02mars

Nos projets au Katanga attirent les jeunes Belges

Another Artemisia success story

Depuis 2012 nous travaillons avec l’équipe du Dr Constant Tchandema de Lubumbashi dans la propagation de l’Artemisia annua et afra. C’est lui le premier qui a pu montrer par des essais cliniques que les tisanes d’Artemisia afra étaient équivalentes à Artemisia annua contre la malaria. Ceci nous a conduit à sa propagation à travers l’Afrique, puisque c’est une plante locale qui en plus ne contient pas d’artemisinine. Le Ministère de la Coopération luxembourgeois a financé un projet Hygiène-Santé dans les écoles de Lumata, dont l’une des activités était le lavage des mains. L’équipe du Dr Tchandema accompagne des étudiants stagiaires de l’Université de Lubumbashi pour leur formation en Hygiène-Santé. Lors de sa visite au Katanga en 2013 Pierre Lutgen avait pu confirmer cette collaboration avec l’Université. Avec le Comité Afro-Européen nous avons contribué à la rehabilitation du C entre sanitaire de Lumata, projet couplé avec un programme d’alphabétisation des femmes de la region et une maison de répit et de gardiennage pour ces femmes. Au centre sanitaire s’est greffé la petite maternité “Mireille” qui a été équipée grâce à un conteneur plein d’équipements reçus de Hôpital sans Frontières. 30 accouchements par mois y ont lieu actuellement. Le Rotary par son Programme Cycling to Serve a financé un projet d’aide sociale et de rehabilitation des femmes de l’Est Congo, femmes victimes de viols dans le context des luttes armées dans la region. Notre partenaire luxembourgeois, la JEMM (Jeunesse Etudiante pour un Monde Meilleur) finance un volumineux projet d’aide aux écoles primaires, essentiellement fourniture d’équipements scolaires. L’équipe du Dr Constant a également créé une mutuelle de santé ( CAE AFIA). Elle a intégré en novembre 18 ménages et en février on est à 50. L'objectif est d'atteindre d'ici la fin de l'année 100 ménages. Avec ces ménages sont réalisés les champs communautaires pour la santé et la mise en place de la coopérative Lum’ Artemisia (structure fondée par Brigitte Fortin). Il est prévu de lancer des programmes de nutrition a assise communautaire, discussions en cours avec une organisation Italienne pour la promotion des aliments locaux et l’accompagnement des ménages dans les activités génératrices des revenus. Poursuite de la culture Artemisia afra a grande échelle. 1 ha a été labouré en 2018 et des boutures d’ Artemisia afra ont été repiquées. Les semences proviennent du Malawi. La Maison de l’Artemisia a financé en grande partie ce travail (rapport disponible). Mentionnons aussi l’innovation forêt-jardin pour les plantations d’Artemisia. Rappelons que cette activité se fait avec l’accord de l’OMS Afro. L’équipe du Dr Constant a aussi un programme de prophylaxie à l’aide de la tisane Artemisia. Tous les enfants qui participent à l’étude prophylactique sont soignés au centre ce qui permet de savoir combien sont tombés malades en comparaison de ceux sans prophylaxie. Cette étude se fait aussi au niveau des ménages. 19 ménages sont actuellement sous prophylaxie a base de la tisane afra. L'idéal serait d'enrôler 50 ménages sous prophylaxie et 50 témoins. En février 2019, quelques étudiants de l’Université Libre de Bruxelles sont en stage à Lumata et vont se pencher sur l’Artemisia dans le volet prophylaxie, ils vont travailler avec des universitaires Katangais. Le projet est financé par l’ARES belge (Académie de Recherche et d’Etudes Supérieures). Les étudiants de l’Université Libre de Bruxelles et de l'Universite de Lubumbashi (pharmacie -médecine-santé publique ) ont fait une descente à la ferme production Artemisia afra avec visite espace séchage - transformation -ensachage. Les étudiants seront aussi impliqués dans les autres structures: mutuelle de santé, cooperative Lum’Artemisia, maternité maman Mireille, programmes Hygiène-Santé. Après ce groupe, l’équipe du Dr Tchandema attend des étudiants en agronomie et pharmacie pour d'autres projets recherche. Et signalons aussi que des étudiants universitaires de Gembloux-Liège ont réalisé plusieurs travaux de fin d’études à la Maison de l’Artemisia – Le Relais au Sénégal. Il n’y a donc que la recherche grand-ducale qui ne s’intéresse pas à la phytomédecine.

Posté dans News

Citation

L’homme nous passionne, sa diversité, ses histoires, ses savoirs, ses ignorances, sa compréhension du monde

Alexandre Poussin

contactez nous

  • BP 98
    L-6905 Niederanven
    Luxembourg